artographie de katsuhiro otomo

ARTOGRAPHIE

otomo par lui meme
Cette Artographie est la plus complète que j'ai pu effectuer jusqu'à ce jour. Quelques manques y figurent faute d'une meilleur connaissance en japonais (ne me demadez pas ce qu'est cette serie de 40 episodes de 2 planches chacune intitulée ??Atama). J'ai aussi omis la majeure partie des illustrations qu'Otomo a pu réaliser pour différents écrivains et autres groupes musicaux. Ne figure pas non plus la campagne de pub pour le Canon T70 parue en 1984, l'air conditionné Honda City Turbo 2 ni les génériques de l'émission YOU produite par NHK (entre 1982 et 1987), ni les publications de "Legend of Mother Sarah" faute de connaître leur date de sortie au Japon et quelques autres encore.

Sinon, le reste y est, les dates et les quantités sont certifiées, toute absence n'est que le fruit d'une méconnaissance. Petite précision tout de même, la biographie figurant ci-dessous est prétendue certifiée, maintenant, le contenu traitant de chaque titre n'est que le fruit d'une interprétation personnelle issue des documents originaux, ils n'engagent que moi et peuvent être sujet à erreur: je suis très loin de maîtriser le japonais!!​

S'il vous plait, si vous usez du contenu de cette Artographie, rendez à César ce qui appartient à César, et si vous ne le faites pas, rendez au moins à Otomo ce qui appartient à Otomo.
artographie de gerald ligonnet

Cette artographie présente l'ensemble des oeuvres d'Otomo dans leur version originale -leur sortie japonaise- ainsi que tout ce qui touche l'internationalisation d'Akira (étasunisation et francisation) la BD et le film. La majeure partie des titres sont présentés suivant leur sortie en magazine, pour en savoir plus sur le fonctionnement de l'édition de la BD au Japon,cliquez ici.

Pour des facilités de lecture, l'artographie est découpée suivant leur période, regroupant ou non les années charnières.​ Cliquez sur la vignette pour accéder à ces mêmes périodes.
C'est durant l'année 1973 que Otomo publie son premier recueil: Juusei. Cependant, il existe une archive datant de 1971 d'un court récit qui ne fut jamais publié.
Durant ces années, Otomo élabore tranquillement son style en nous narrant des contines sagaces et sombres se déroulant dans un Tokyo en pleine mutation.
Période de bonne productivité avec près d'une planche par jour de dessinée. Otomo s'adonne toujours à l'histoire courte, même si c'est durant la fin de 1977 qu'il commencera à mettre sur papier Sayonara Nippone, sa première grande saga.
fire ball
Toujours aussi prolifique, c'est durant cette periode que Otomo mettra en scène son premier recit SF avec Fire Ball et s'essaiera aussi à l'histoire en deux planches, notament des adaptations des contes de Grimm et Perrault. C'est aussi durant l'année 1979 que sortiront ses deux premiers mangas, compilation de ses premières histoires: Short Peace et Highway Star.
L'années la plus prolifique de katsuhiro, avec 553 planches de dessinées. Cette année verra le début de Domu qui gagnera le prix de la meilleur oeuvre SF trois ans plus tard; et sa collaboration avec TOSHIHIGI Yahagi pour mettre en page une fresque militaire: Kibbun ha moo Sensoo.
Année très productive encore, mais surtout, nous aurons droit à la publication de 4 mangas: Good Weather, Sayonara Nippone, Hensel To Gretel et Apple Paradise.
En ce début de décénie, Otomo est véritablement rentré dans la cours des grands, et est devenue un auteur de grande envergure.
Sortie de Kibun ha Moo Sensoo et de BOOGIE WOOGIE WALTZ (contenant ses premières histoires), mais surtout, début de Akira, fin 1982, oeuvre sur laquelle il dédiera sa vie durant plus de 10 ans. L'année 83 voit la sortie de Domu, et sa consécration comme meilleur oeuvre de science fiction; sortira aussi sur les écrans Genma Taisen de Rin Taro où Otomo travaillera comme character designer.
Publication de près de 40 épisodes d'Akira dans les pages de Young Magazine, soit environ 720 planches. En 84 sortira le premier volume de Akira Deluxe, et le deuxième l'année suivante.
A peine 20 épisodes d'Akira, car dès le mois d'avril 1987, Otomo va se pencher sur l'animation où il travaillera sur robot Carnival, sorti en Juillet et sur le troisième skech de Meikyu Monogatari, sorti en Octobre. Durant ces années, apparaitront le volume 3 et 4 de Akira deluxe, ainsi qu'une deuxième édition de Short Peace.
1988 est l'année de la sortie du film Akira, le 16 juillet. Avec un budget de 10 millions de dollars pour l'époque, il reste l'une des plus grosses production de l'industrie de l'animation japonaise. Durant les mois suivants sortiront CD, cassettes, anime comics et art book. Akira, le manga, reprend du service en novembre. C'est en Octobre qu'est publié l'adaptation américaine par Marvel.
Le manga poursuit sa route et se clot en juin 1990. En 1989, le film est projeté au festival d'annecy, il sortira au USA à la fin de cette même année; sortira aussi Kaba, en septembre, premier Art Book d'Otomo. En 1990, Glenat propose la version française de la BD, sortie de Otomo Anthology 1 et du volume 5 de Akira Deluxe.
Otomo délaisse le manga pour le cinéma. Cependant, Akira prendra fin réellement en 1995 avec la sortie de Akira Club. Le deuxième film d'Otomo, Memories, sera projeté en décembre de cette même année. Il participera ensuite à différents projets comme Spriggan, Perfect Blue ou Metropolis, avant de réaliser SteamBoy sortie en salle en juillet 2004.

Je rappelle qu'aucune modification n'a été apportée aux ecrits depuis 2001, date à laquelle ce site figure sur la toile.
Artographie conçue par Gérald LIGONNET, d'après sources originales. http://amp.prod.free.fr